Note de présentation

Claude Calmettes

Ce document est destiné à faire connaître le monde des bastides à travers les réalisations particulièrement représentatives d’une organisation spatiale volontaire, raisonnée et inscrite pleinement dans une société à l’apogée de sa dynamique économique et culturelle. Il s’est constitué à partir d’analyses urbaines, économiques et environnementales permettant de mettre en évidence une réalité patrimoniale, d’évaluer des besoins et des dysfonctionnements pour en dégager des recommandations éthiques et techniques.

Ce LIVRE BLANC concerne les bastides reconnues comme telles, ne présentant plus de problèmes particuliers d’identification et dont la morphologie exprime une régularité affirmée, conformément aux définitions retenues pour l’INVENTAIRE préalable entrepris en partenariat avec FRAMESPA.

De nombreux changements sont intervenus dans le corps même de la base de données initiale, aboutissant à une nouvelle liste de bastides établie selon des critères scientifiques comportant également des données essentielles sur les plans morphologique et démographique.

S’il est apparu nécessaire d’envisager au départ un socle d’informations concernant l’ensemble des agglomérations médiévales à plan régulier (total ou partiel) et d’établir un classement méthodique suivant le critère démographique (recensement 1999), les analyses retenues ont porté exclusivement sur les agglomérations à plan régulier reconnues « BASTIDES » comportant une population supérieure à 500 habitants :

Le PLAN RÉGULIER est un critère de base pour définir un PATRIMOINE commun.



La DÉMOGRAPHIE est une nécessité économique pour un développement durable.

Les informations relevées pour les autres agglomérations restent en réserve du corpus des données générales pour des études à venir sur d’autres ensembles répondant à d’autres critères pour une autre politique sélective. Le C.E.B. tient à souligner sa volonté de contribuer à l’étude générale du peuplement grâce, entre autres raisons, aux relations entretenues à travers le partenariat actuel avec l’Espagne et le Portugal qui commencent, grâce à l’initiative du C.E.B., à s’intéresser à l’histoire commune du Sud-Ouest européen, ce qui remet en cause de nombreux schémas obsolètes. Ce projet ne saurait voir le jour, bien évidemment, si les objectifs et les retombées attendus n’étaient pas partagés par le C.E.B. et FRAMESPA

L’enjeu principal est contenu dans le LIVRE 2 qui « CONSTATE », auquel répond, selon le même schéma, le LIVRE 3 qui « PROPOSE ». Cet enjeu a été débattu au cours de réunions et d’échanges avec l’ensemble des élus des « Associations » faisant partie du Centre d’Étude des Bastides. Dans sa version actuelle le document reflète bien la volonté des élus de voir prendre en compte les potentialités de ce patrimoine en évitant de banaliser cet urbanisme sous prétexte de pittoresque ou de simplisme culturel.

Volontairement présenté selon une charte graphique établie depuis la modification des statuts de 2003 (introduction de la notion de villes neuves et participation des élus au Conseil d’Administration), ce document comporte plus de 80 pages de texte, une trentaine de cartes, une dizaine de plans, soixante et quelque photos couleur soit 184 pages reliées sous une couverture noire percée… d’un cartouche BLANC.

L’ensemble des informations contenues dans ce LIVRE BLANC doit servir à confirmer la réalité patrimoniale de ce concept de régularité. Ce concept, s’il est le fruit d’une évolution continue des modèles antérieurs tels que les sauvetés, bourgs ecclésiaux et castraux en ont présenté pendant des décennies, participe de plein droit à l’éclat et à la splendeur du SIÈCLE D’OR que fut pour l’Europe le XIIIe siècle.

Á l’Architecture, la Sculpture, la Peinture, l’Enluminure et le Vitrail, il convient d’ajouter maintenant l’URBANISME et son corollaire l’Aménagement du Territoire, tels qu’ils nous apparaissent encore aujourd’hui dans leur intelligence et leur imagination.

Le Livre Blanc des Bastides

© Centre d'Etude des Bastides 2010
- Mise à jour de cette page le : 06/04/2010 -
Plan du site